L’abandon des jambes surnuméraires

Youpiiii!
Depuis ce matin, je peux abandonner (à la maison pour le moment) les deux guibolles surnuméraires qui me tenaient compagnie depuis presque un mois…
Trop belle la vie!

béquilles

6 commentaires sur “L’abandon des jambes surnuméraires”

  1. Jean Charles dit :

    Salut Michèle , et Gilles ,

    A quoi , va pouvoir servir désormais cette belle tricoterie , moi je propose : pour isoler les tuyaux d’eau chaude , çà ira dans le sens des économies d ’ énergie

    Bises à vous deux

  2. Aude dit :

    Rassures moi elle serre encore pour les sorties extérieures ? Je pense que que tu peux lancer une mode michele …. Tu vas changer le monde avec ses béquilles !

  3. Michèle dit :

    Eh oui, j’en ai encore besoin dehors… Je dois avouer que j’ai du succès au centre de rééducation (y a que là que je vais! mais c’est là qu’est la clientèle, remarque!)

  4. Michèle dit :

    Eh oui, j’en ai encore besoin dehors… Je dois avouer que j’ai du succès au centre de rééducation (y a que là que je vais! mais c’est là qu’est la clientèle, remarque!)

  5. miclo dit :

    La nouvelle “mode” est lancée ! as-tu plusieurs modèles ….je l’espère car tout doit être assorti (Châle, Béquilles …)
    Ca va coûter une fortune dans quelques temps …tu pourras arrondir tes fins de mois et t’acheter d’autres pelotes !
    Jean-Charles veut isoler les tuyaux avec c’est un scandale , c’est gâcher la marchandises ….c’est si beau ! fais une expo , tu auras du succès !

    Grosses bises et à+
    Miclo

  6. Michèle dit :

    A la clinique on m’a suggéré de faire un stand à l’étage des béquillards, et je pense qu’au centre de kiné, je pourrais envisager la même chose!
    J’ai peut-être enfin de l’avenir sur un créneau porteur!